Je vais bien, ne t’en fais pas.

comments 32
Les paillettes / Nail Polish

Bonjour mes petites bulles! J’espère que vous allez bien :)
Je sais, ça fait très longtemps que je n’ai pas écrit ici, très longtemps que je ne suis pas venue tout simplement. Trop longtemps. Comme toujours, à cause du temps qui me manque. Mais aussi à cause des récents évènements dans ma vie, dont un évènement tout particulier dont je vais vous parler aujourd’hui, parce que j’en ai besoin.
Pour tout vous dire, j’avais rencontré quelqu’un, et ça se passait bien, enfin je pensais, jusqu’au jour de la rupture, un peu soudaine, et pas très claire. Mais passons.
Et moi, quand je vais mal, j’écris, ça me fait un bien fou. Une sorte d’exutoire sur papier. Sauf qu’au bout d’un moment, on a un peu envie de partager ce que l’on écrit, et c’est ce que je viens faire aujourd’hui. J’en ai besoin. Pardonnez moi mais c’est comme ça..

« 

On a toutes vécu des ruptures. Plus ou moins difficiles, plus ou moins prévues, plus ou moins décevantes. Des ruptures qui nous marqueront pour le restant de nos jours, ou que nous oublierons en peu de temps. Mais au fond, je ne dirais pas que ça fait du bien, vous verriez ma tête en ce moment vous comprendriez pourquoi, mais ces ruptures finissent toujours pas nous apprendre quelque chose. Mais encore faut-il passer par un certain nombre de stades.
– Le premier stade, la rupture en tant que telle, la phase pathétique. Parce que oui vous pleurez, vous êtes terriblement triste et perdue et vous pensez mourir dans la demie seconde. Et avec votre tête bouffie, rouge, humide, vos yeux gonflés et votre bouche déformée, vous lui faites encore plus peur qu’au réveil il y a trois jours après cette cuite monumentale et votre oubli de démaquillage. Et il est encore plus content de vous quitter, pauvre petite chose pathétique.
Et une fois vos larmes ravalées, vous vous lancez dans vos « non ne pars pas, j’ai peur de ne plus jamais te voir », « je te déteste, comment peux tu me faire ça? », « mais je t’aime moi », « tu t’es vraiment foutu de ma gueule pendant tout ce temps » ou autres phrases sans queue ni tête qui n’ont d’autre effet que de vous faire passer pour une psychopathe dérangée un peu lunatique. Et qui ne lui feront décidément pas changer d’avis.
– Le deuxième stade, que l’on pourrait nommer « les chutes du Niagara ». Car oui, vous pleurez beaucoup. Que dis-je, vous inondez votre écharpe (c’est l’hiver, il fait froid), vous usez de mouchoirs à ne plus savoir qu’en faire (en papier s’il vous plait!) et le tout en gémissant de malheur, telle une pauvre âme en peine voyant sa vie s’arrêter devant ses yeux. Ce stade peut durer quelques temps, avec compagnie ou non (mais préférez le téléphone, car ce n’est vraiment pas beau à voir), et finalement, par fatigue ou par manque d’eau, vous finissez par arrêter de pleurer, et bien souvent, vous tombez de sommeil (et vive le réveil difficile le lendemain..!).
– Le stade numéro 3, c’est l’annonce du drame à vos proches et amis. Là encore, il y a plusieurs approches possibles. Soit vous vous lamentez sur votre sort avec des « il m’a quitté, je suis si triste, comme vais-je faire sans lui? » entre deux sanglots (et oui, quoi qu’on en dise, lors d’une rupture, vous pleurez beaucoup). Vous pouvez aussi opter pour la méthode plus agressive « Non mais les mecs sont tous des connards, il m’a quitté (sous entendu « moi la bombasse »), quel abruti! ». Ou alors, plus humble et sage « Non mais on ne devait pas être fait pour être ensemble ». Personnellement, j’opte pour un mélange savant des trois :D.
– Le quatrième stade, c’est celui qui englobe tous ces moments de solitude post-rupture, où vous êtes en tête à tête avec vous même, à cogiter beaucoup trop.
Au début, il y a le classique « Je vais finir ma vie toute seule, c’est horrible, adieu monde cruel! ». Mais sachez que non, les probabilités que cela se produise sont très faibles. Et au pire, vous aurez votre chat (ou chien/poisson rouge/lapin/oiseau/cochon).
Vous pouvez aussi élaborer tout un stratagème pour vous venger et le faire soufrir autant qu’il vous a fait soufrir. Mais qu’on se le dise, vous n’irez pas mieux après, oubliez. Il n’en vaut pas la peine.
Vous avez aussi ces moments de faiblesse où vous commencez à écrire un malheureux message pour lui prouver par a + b que vous êtes malheureuse sans lui, qu’il vous manque, ou juste pour prendre des nouvelles, ou… NON! Il s’en fout, s’il s’inquiétait pour vous, il prendrait des nouvelles. Et puis vous vous en voudriez une fois le message envoyé.
Et passons ces idées de reconquête de l’être aimé, de visionnage de photos souvenirs ou de fouinage de profil facebook pour savoir ce qu’il fait. De toute façon, le meilleur moyen de passer à autre chose, c’est de couper les ponts clairement, de façon nette et précise. Oui, ça fait mal, mais c’est mieux. Et okay, peut être qu’un jour vous tomberez sur lui par hasard (devant chez lui ou devant son boulot ;D), et que vous deviendrez par la suite meilleurs amis / de nouveau amoureux / très violents.
– Le cinquième stade, c’est celui où vous prenez du temps pour vous. Car oui, « la rupture m’a fait du bien, ça me permet de me recentrer sur moi même. » Allez zou les frais de coiffeur/maquillage/fringues/vernis à ongles (of course)/salle de sport etc.. Certes, ça fait du bien, mais à la fin, vous vous retrouvez un peu seule avec vos nouveaux achats sur les bras, votre compte à découvert et personne à qui montrer tout ça. On se ressaisit, raisonnabilité! Et au fond, vous savez très bien que vous faites tout ça pour attirer un peu son attention : nouvelle coiffure, nouveau look… Sauf que c’n’est certainement pas à cause de ça qu’il vous a quitté, votre coupe de cheveux ou votre look. Et si c’est le cas, c’est qu’il est le pire des cons, et qu’il n’en vaut décidément pas la peine.
– Et enfin, une fois que vous avez encaissé tout ça, que vous avez repassé la situation dans votre tête un demi-million de fois, vous finissez par y penser de moins en moins souvent, et c’est ici qu’arrive le sixième et dernier stade, le « je vais mieux ».
Vous ne pensez à lui plus que vaguement, avec un demi sourire sur le visage en vous disant qu’au fond, c’était une bonne expérience. Vous iriez presque jusqu’à dire que vous ne regrettez rien et que vous ne gardez que les bons souvenirs de tout ça (FAUX, on se souvient toujours du mal qu’il nous a fait et des moments de solitude intense quelque part au fond de sa petite tête).
Mais toujours est-il que ça va quand même mieux, et que vous pouvez de nouveau vaguer à vos occupations sans vous demander ce qu’il aurait pensé de telle ou telle chose. Vous ne pensez plus qu’à vous (et à vos amis/proches/famille/animal car vous n’êtes pas qu’une grosse égoïste), et ça fait du bien.
Et puis grâce à tout ça, vous savez exactement ce que vous recherchez et ce qu’au contraire vous ne voulez absolument pas chez un homme. Ca peut faire gagner du temps et économiser des mouchoirs.

« 

Alors oui, certes, c’est une vision un peu amère et cynique de la chose. Mais difficile de ne pas l’être quand on a vécu un certain nombre d’expériences désastreuses. Mais je vais bien. Et ça m’aide de vous écrire tout ça, ça me fait doucement rigoler et ça fait du bien.
Et je ne dis pas que tout est de sa faute, ou de la votre, bien souvent les torts sont partagés..
Et tout ce que je vous souhaite, c’est de trouver un homme sincère, doux, attentionné, qui vous aime réellement pour tout ce que vous êtes, qui vous rappelle chaque jour à quel point il vous aime et qui ne cessera de répéter que vous êtes la plus belle et la plus importante à ses yeux. Un homme qui saura être votre amant, votre confident, votre meilleur ami, votre tout. Et qui saura faire de vous celle que vous avez toujours voulu être. Un homme qui vous chantera « Je vais t’offrir un monde, aux mille et une splendeuuuurs…! » (bon d’accord, il n’est pas obligé ;D).
Bref, un homme qui saura vous rendre heureuse, et que vous saurez vous aussi rendre heureux.
Comme dirait ce très cher Robbie : « Donne le meilleur de toi même, et tu trouveras, l’amour suprême. » (merci la radio en voiture et les bouchons sur le périph’ pour cette sublime chanson).
J’n’ai pas du donner le meilleur de moi même faut-il croire. Pas assez.

Mais après tout, nous sommes aussi ici pour parler de vernis, un petit peu. Et je tenais juste à vous montrer un de mes derniers bleu coup de coeur, j’ai nommé Independence Day de Colors by Llarowe.
Vernis que je portais lors de la dite rupture, soit dit en passant (non mais comment peut on quitter une nana avec un si joli vernis, franchement ?! :D).

Bulleuw:Independence Day 1

Bulleuw:Independence Day 2

Bulleuw:Independence Day 3

Bulleuw:Independence Day 4

C’était mon anniversaire Jeudi sinon, et quelques unes d’entre vous y ont pensé, alors MERCI! Cette semaine fut relativement difficile et ces petites attentions m’ont touché au plus haut point. Et oui!

Allez, la prochaine fois je parlerai moins et je vous présenterai un nail art, un vrai! Avec plusieurs vernis ;D
Prenez soin de vous mes bullettes!
<3

Publicités

32 Comments

  1. tilde says

    Ohhh joyeux anniversaire alors !! :D
    Et pour moi, le nom de ton vernis résume tout : Independance Day ! Il est superbe :)
    J’espère te voir plus souvent par ici puisque c’est toujours un plaisir :)
    La bise miss Bulle !

  2. Patatina069 says

    Ouh la, je ne sais quoi te dire…. Je ne sais pas depuis quand date te rupture mais je trouve que tu t’en sors plutôt bien, la méthode du papier exutoire est bien et j’aurais sans doute dû l’appliquer… Tu es « guérie » si on peut dire! La seule chose à faire est de passer à autre chose et couper les ponts aide. Tu me semble au contraire qqn de tres équilibré et je suis certaine que tu trouveras la personne la bonne ! Le plus important cest d’avoir fait le deuil de ta relation et ce n’est pas chose facile!! Je t’encourage a continuer dans ta positive attitude le reste suit automatiquement ! Que du bonheur pour cette nouvelle année !

  3. Je me doutais ben que ça devait être ça avec ton statut FB… Je trouve que tu as fait un joli chemin dans tes réflexions et ton retour sur toi. Je te souhaite l’homme dont tu parles, ça peut prendre du temps, le mien, ça ne fait « que » 7 ans qu’il est dans ma vie et j’ai 44 ans (et accessoirement, j’ai 5 enfants de mes vies de couple précédentes, même ça, ça ne lui a pas fait peur :-) ). Donc oui, on finit par le trouver cet homme-là (sincèrement, il vaut mieux qu’il ne chante pas, nous risquerions un déluge ;-) )

    Independance Day est magnifique, tout à fait le genre de bleu que j’aime aussi (et CBL, ils sont très forts je trouve !)

  4. Yannoush76 says

    Rhoooo pov bulleuw!!! Tous des connards 😬
    Allez on recup le moral, quand tu veux une soirée mojito! Bisous padawanette

  5. Contente que tu es partagé ça avec nous. Je le disais sur le blog de Didoline il y a peu mais j’aime voir la personne derrière la blogueuse, même si ce n’est pas pour nous faire un article sur le bleu de ciel et la beauté du chant des oiseaux ! Nous sommes humaines avant d’être des mains nailartées et ça, c’est essentiel !

    En ce qui concerne ton article, que dire ? Je n’ai jamais vécu cette situation (et je touche du bois) parce que, je pense, j’ai trouvé le bon (depuis 8 ans maintenant) ! Mais je vois ma meilleure amie pour qui le chemin a été long, elle a lutté mais elle l’a trouvé ! Je pense que le fait de se recentrer sur soi est une plus que bonne méthode pour retrouver la « foi ». Je ne te connais pas dans la vraie vie mais tu me sembles, à travers ce que je vois et lis, être une personne agréable et équilibrée, aucune raison que le bonheur ne frappe pas à ta porte si tu veux mon avis <3 Ça prendra peut-être plus de temps que pour d'autre, mais tu l'auras.

    Concernant ton vernis, well well well ! Je le trouve terrible et je l'adore ! Par contre à la pose, M. est ultra texturé et c'est un foutu buveur de top coat ! J'adore ses petites paillettes rouges qu'on voit danser de-ci de-là ! Pas mon préféré de la marque mais il envoie de la courgette !

    Sur ce, je te souhaite de passer une bonne journée <3

  6. Courage ma belle, tu es très certainement quelqu’un de bien et tu trouveras l’amour suprême.. Il t’attend la quelque part.. Le tout est de savoir où ! Hum…
    Très beau vernis cela dis..
    Joyeux anniversaire en retard, je note pour l’année prochaine dans mon calendrier spécial npa Birthday hihi bisous

  7. :'( je n’ai jamais été dans cette situation mais je comprend que ca ne soit pas facile, et aussi chouette que tu en parles, ne restons pas recluses avec nos problèmes! Je te souhaite de trouver le bon, je suis a sa recherche aussi :p

    Sinon ce bleu envoie du pâté *___* il devait clairement être aveugle ! ;)

  8. Rooo mince, je me disait bien qu’il y avait de l’amour dans l’aire… mais bon il parait qu’il faut passer par là pour trouver le bon ^^
    Et heureuse que tu aille mieux =)
    Joyeux anniv’ en retard =D
    Ce bleu déchireeeeeeeeuh!!!
    ;)

  9. J’aurais tellement aimé te soutenir autrement que par un simple commentaire sur ton blog. C’est ainsi.
    Mais je dois dire que ce jeune homme n’a réellement pas regarder ton vernis pour passer à autre chose comme ça! Non sans déconner. Ce qui s’est passé n’appartient qu’à toi et de loin on ne peut le juger. Mais je comprends que ça fait mal, les espoirs, les rêves, la nostalgie, la petite chanson qui nous y fait penser, le souvenir là bien présent.
    Tout le monde à droit au bonheur, tôt ou tard, par épreuve ou non, là encore est l’inégalité humaine.
    Je te souhaite de trouver chaussure à ton pied, que ce soit maintenant ou plus tard, tu le mérites <3
    Des bisous!

  10. Mélodie D says

    C’est vrai que c’est toujours difficile les ruptures, mais on n’en ressort que plus forte, avec une idée bien précise de ce qu’on veut, ne veut pas, ce qu’on doit faire ou pas, etc… En tout cas ça fait plaisir de te revoir et te voir en forme ! Et encore joyeux anniversaire ! <3
    Et ce petit est sublime, franchement il a raté quelque chose ! :-D

  11. Joyeux anniversaire 🎂 en retard ! J’espère que tu en as profité pour te faire gâter ! Ce vernis est magnifique. Moi, fan de bleu, il me fait très très envie !!!
    Pour le reste, je te souhaite que ça aille un peu mieux chaque jour.
    Des bisous 😘

  12. Très bel article qui m’a captivé. Je te trouve très courageuse et tu mérites de trouver LA perle rare. Je te souhaite plein de bonheur pour la suite.

  13. Artymiss says

    Beuh :( (oui je sais c’est pas une intro de folie mais on fait au feeling). Je suis très contente de te retrouver à travers cet article, ça faisait en effet longtemps qu’on t’avait pas vu et tes bouts de zongles commençaient vraiment beaucoup à me manquer. Mais snif quoi, savoir qu’il t’est arrivé ces tourments c’est beaucoup moins top…. Tu sembles avoir passé la partie difficile, et dieu sait que c’est pas toujours évident. Je ne pense pas que tu n’as pas donné le meilleur de toi même. Et puis je ne pense pas que ça soit nécessaire pour qu’une personne nous aime, il faut que l’on reste telles que nous sommes. Bref tous ces mots maladroits pour te dire que je suis de tout coeur avec toi et que j’espère que tu le trouveras, cet homme que tu mérites. Ce n’est pas toujours évident, i faut parfois beaucoup (trop?) de patience mais garde espoir!
    Et sinon pour rester dans le zoli monde des NPA, ce vernis c’est juste une tuerie (bleue. Bah quoi déjà ça en soi c’est un super bon point non?), difficile de lui résister (y a vraiment que les mecs pour rester insensible à ce genre de charme…)
    Plein de bisous à toi bullette, porte-toi bien également!

  14. sisterspolish says

    ppfffiouu quel texte! que d’émotions! Je ne sais pas par ou commencer…Bien évidemment, je comprend totalement à 100% ce que tu peux ressentir à ce moment précis, et je compatis pleinement. Je sais que peu importe les « t’inquiètes pas, tu trouveras mieux », « on est toutes passé par là », « t’en verras d’autres » (pour les moins compatissantes), rien de tout ça ne te remontera le moral.
    Nan, le remontage de moral tu ne peux réussir à le faire que toi même, en étant bien entourée bien sur. Mais c’est toi seule qui y arriveras. Alors derrière mon écran, et du peu que je te connais, je t’adresse tout mon courage et t’envoi des tas de pensées positives, de bisous, et de mouchoirs au cas ou t’en sois encore dans cette phase là :)
    Je te comprend sur le fait de te livrer à l’écrit, je suis pareil. Et j’ai adoré ton texte! Vraiment. Alors n’hésite pas à nous parler plus souvent si l’envie t’en dit. N’attend pas d’être triste pour le faire, hein! ;)
    Allez, jette moi ce vernis (au pire donne le moi :D), qu’on en parle plus, et reviens nous avec un superbe nail art comme tu sais si bien les faire!
    Des bisoux
    Laurie, ou la fille qui a eu envie de se lancer dans le nail art grâce à toi (et un peu pshiiit quand même :p), et qui t’as fait découvrir à sa sœur, qui elle aussi à eu envie de se lancer dedans et qui ont maintenant leur blog à elles!

    PS: J’adore absolument trop le film qui t’as inspiré ce titre mais s’il te plait ne le regarde pas, tu vas créer une rupture nationale de mouchoirs!

    :D

  15. non mais c’est clair, quel idiot on ne peut pas quitter une fille avec un vernis aussi canon, il a vu ça où lui???!!!!
    j’espère que ca va, je t’envoie tout mon soutien, c’est pas facile dans ces moments-la, nailarte (du verbe nailarter, c’est bien connu^^) et évade-toi la dedans, c’est le mieux, et aprés ca passera^^
    gros bizz et bon annif <3 au fait

  16. Il t’a quittée alors que tu portais Independance day, un des premiers CBL sur ma wishlist CBL (longue comme un jour sans pain ^^) ?? Pfff un mec qui n’a pas très bon goût assurément =/
    Les ruptures sont souvent différentes mais toujours difficiles.
    Je suis contente de te revoir en tout cas, désolée pour mon manque d’empathie sur ce coup là mais tu es encore si jeune ! Tu as le temps de tomber sur celui qui saura t’apprécier ♥
    bisous

  17. Courage! Il ne te méritait sûrement pas, comment peut-on rompre avec une fille aussi géniale et aux mains magnifiques?

    Des gros gros bisous! <3 <3

  18. Lui il est trop joli !
    Encore une fois, je te couvre de bisous et j’espère que ça va aller mieux <3 Courage ma belle, c'est qu'il ne te méritait pas !
    ( le stade 5 c'est la pauvreté certes mais c'est aussi l'occasion de pécho à nouveau avec tous ces changements qui apportent too much de bonnassitude :p )

  19. A non, je ne veux pas d’Aladin comme copain. ;) Pas mon style. lol
    Courage ! Comme tu le dis, tu n’es pas seule. J’espère que tu passeras vite à la suite.
    Joli vernis, même si pas ma couleur fétiche. ;)
    ++

  20. joyeux anniversaire en retard alors :)
    c’est clair comment peut ton rompre avec toi et ce joli vernis c’est honteux tant pis pour lui
    moi aussi je suis passé par là: un homme qui voulait être avec il disait m’aimer alors j’ai craquer et j’ai dit oui et j’ai appris par la suite qui sortait déjà avec quelqu’un dans mon dos, un autre pour rendre jalouse une fille, un autre pour jouer avec moi à force je n’y croyais plus
    mais maintenant ça fait 6 ans que je suis en couple
    ton homme t’attends, il te cherche et j’espère qu’un jour vous vous trouverez :)
    bisous lilou

  21. Bon, que dire…
    Je te fais de gros bisous, et puisqu’à priori tu vas mieux, je dirai qu’en choisissant un vernis Independance Day un soir de rupture, tu as eu de l’intuition ;)

    Plein de bonheur ma jolie :)

  22. Coucou !
    Je viens de voir cet article suite à celui d’aujourd’hui (fabuleux nail art au passage).
    Je suis bien d’accord avec tout ce que tu dis… J’ai vécu ça une fois après qq mois sauf que j’étais sûre que c’étais le bon, et aujourd’hui ça fait 18 ans. Par contre, il ne faut pas rêver, le mien ne me répète pas chaque jour que je suis la plus belle, etc, etc. C’est un travail de longue haleine, en plus avec 2 enfants. Et ça se fait à deux et dans les deux sens (je ne lui répète pas non plus que c’est le plus beau tous les jours).
    Bref, ton article m’a tout de suite fait pensé à cette vidéo tuto maquillage de la meilleure maquillage du monde (rien que ça !) : http://www.lisaeldridge.com/video/24930/meeting-up-with-the-ex-chat-and-make-up-therapy
    Vas y jeter un coup d’œil si tu as qq minutes… Merde, on a aussi le droit de ressembler à une bombasse juste pour le faire enrager (et si ça marche pas, ben on ressemble quand même à une bombasse).
    Bises, bon courage et bon anniversaire en retard…

  23. Love n ode says

    Bon courage jolie bulle!!! Accroche toi, le bonheur est au bout du chemin. Merci d’avoir eu le courage de partager. Tes ongles sont soublime ma chérie!!!

  24. isabelle says

    coucou bulleuw

    bon anniversaire en retard, je viens te lire toutes les semaines et c’est comme si j apprenais à te connaître!
    oui accroche toi, la vie continue et nous sommes là à te lire et à te soutenir on t aime!!
    gros bisous
    isabelle

  25. veronique says

    tout d’abord bon anniversaire … en retard.

    bravo pour cet article car pas facile de se dévoiler aux autres (même si ça fait du bien).
    Tu n’as pas de newletter ?

    • Merci beaucoup c’est gentil !! :)
      Si normalement il y a une newsletter, je pense qu’il faut aller tout en bas de la page pour s’abonner ;)

  26. Je viens de poster un article qui a le même titre que le tien… Coïncidence ? Je n’pense pas :D
    Le contenu est certes différent, mais j’aurais pu écrire tes mots il n’y a pas si longtemps…. Il n’empêche que six mois plus tard, je vais bien, mieux, je m’sens forte, je suis indépendante (d’ailleurs, je remercie ma gynéco qui m’a fait prendre conscience du fait que toutes les femmes n’ont pas toujours, même à notre époque, la possibilité de pouvoir vivre seule et de manière autonome), je n’rends de compte à personne, et je vis comme je l’entends. Je connais tellement de gens qui se sentent prisonniers de leur vie (de couple ou non), qu’aujourd’hui je m’estime chanceuse d’en être là !
    Alors moi, tout ce que j’te souhaite, c’est d’avancer, le sourire aux lèvres, la tête haute, et d’être heureuse et épanouie, avec ou sans homme ;)

  27. Pingback: L’histoire qui recommence. – Bulleuw

Petits mots à paillettes <3

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s